Donald Trump avance à vue…

Naviguer à vue.JPG
Sous l’outrance de Donald Trump, se cache une présidence condamnée à naviguer à vue dans la surenchère populiste et un horizon très mal défini.

Un mois après son entrée en fonction, le Président américain multiplie outrances et provocations. Mais cette attitude, fruit d’un populisme prégnant, illustre une absence de vision globale et une progression à vue dans un monde politique national et international qui lui est inconnu, progression qui interroge sur sa présence au sommet de l’Etat.

Combien de temps Donald Trump pourra-t-il rester président des Etats-Unis ? La question pourrait paraître loufoque mais l’est-elle réellement ? Voilà près d’un mois que le nouveau président est en fonction et chaque jour amène son lot de surprises, généralement, au mieux surprenantes, au pire dramatiques. Pour n’en citer qu’une, de décret anti-immigration qui a été intelligemment bloqué par la justice américaine (lire article sur huffingtonpost.fr : Donald Trump renonce à faire appel contre le blocage de son décret anti-immigration) Maigre consolation certes mais consolation quand même de voir le tycoon renvoyé dans ses cordes. Pour autant, la présidence de Donald Trump ne s’arrête pas au lendemain du camouflet infligé par la justice américaine au locataire de la Maison Blanche. Et il à craindre que les années qui s’annoncent soient pires que les quatre semaines écoulées. D’où la question initiale : combien de temps pourra-t-il rester président des Etats-Unis. Si la contestation reste forte sur le sol américain et si à peine 39% des citoyens américains avouent encore lui accorder leur confiance Donald Trump est encore là. Et il est fort à parier que ce ne sont pas quelques manifestations ou des sondages révélateurs qui vont le déstabiliser.

Faiblesse et vacuité

En revanche, une accumulation d’erreurs tant sur le plan intérieur que sur le plan extérieur pourrait amener à s’interroger sur la pertinence de sa présence au sommet de l’Etat. A titre d’exemple, les propos tenus suite à l’entrevue avec Benyamin Netanyahou hypothéquant l’idée de deux états, un israëlien, un palestinien, n’ont pas manqué d’interloquer les partisans de la paix et la communauté internationale. Donald Trump, président en campagne permanente, car conscient de son absence de vision globale pour les Etas-Unis (ou bien si approximative), de la faiblesse de son discours et de la vacuité de son programme, est ainsi condamné à naviguer à vue, au gré des attentes de son électorat mais au risque de commettre et de multiplier les erreurs. Ses relations orageuses et délétères avec les médias américains, dont l’aura dépasse largement celle des médias européens, pourraient elles aussi se révéler comme un énième détonateur. Pris les filets d’un populisme outrancier qui lui a permis d’accéder à la présidence, Donald Trump est désormais obligé d’avancer dans la surenchère. Mais même cette surenchère permanente, cette capacité à promettre toujours plus, a des limites. Le refus de la justice américaine de valider le décret anti-immigration a été un coup de semonce. Les quatre années qui s’annoncent, tant du point de vue Démocrate que du point de vue Républicains, se présentent comme un chemin de croix, qui plus est semé d’embûches, si le magnat de l’immobilier (qui ne s’est d’ailleurs toujours pas départi des habits qui siéent à la fonction) devait continuer de multiplier provocations et errances.

Sottise et Damoclès

Une procédure de destitution (impeachment) pourrait alors être envisagée mais reste à en définir le motif et pour que le Congrès prouve que les actes du Président ont mis la nation américaine en danger est loin d’être une sinécure. Mais répétons-le, seule une avalanche d’erreurs lourdes aux conséquences qui le seraient tout autant pour la nation américaine pourrait être à l’origine de la destitution de Donald Trump. Or, l’homme, aussi vulgaire et grossier qu’il puisse paraître, n’est pas un sot, et pourrait, sentant l’épée de Damoclès peser sur sa tête, radicalement changer de posture et de discours, fût-ce au prix de se couper de son électorat de base mais tout en conservant le soutien timide, mais soutien malgré tout, des Républicains. Pour l’heure, Donald Trump semble agir à sa guise, dirigeant le pays au gré d’une inspiration populiste, goûtant au pouvoir comme à une friandise au parfum jusqu’alors inconnu de ses sens. Et s’il semble aimer le dit pouvoir, tout laisse cependant à penser que Donald Trump n’y paraît pas spécialement attaché au vu de ses décisions ou de ses déclarations. La présidence des Etats-Unis se serait-elle alors qu’un jeu, un dépaysement oisif ? Si tel est le cas, Etats-Unis et Monde sont très mal embarqués. Dans les cas contraire,….Etats-Unis et Monde sont aussi mal embarqués car imaginer l’existence d’une forme de cohérence, de raison et de rationalité dans le trumpisme serait le signe de l’abandon de principes et de fondements universaux qui, tant bien que mal, parvenaient encore à structurer le Monde, principes et fondement que Donald Trump foule allègrement du pied.

20 réflexions sur “Donald Trump avance à vue…

    1. Merci de votre lecture et de votre diligente réaction. Oui ! Effectivement nombreux sont ceux à penser qu’il devrait quitter le pouvoir. Reste à savoir si le Congrès avancera cette hypothèse…Qu’il vous entende !

      J'aime

    1. Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire.
      J’essaie à chaque publication de proposer un point de vue original et visiblement vous y êtes sensible.
      N’hésitez surtout pas à partager vos impressions et à diffuser l’adresse su blog.
      Bonne lecture.
      Olivier Longhi

      J'aime

  1. Great beat ! I would like to apprentice while you amend
    your web site, how can i subscribe for a blog site? The account aided me
    a acceptable deal. I have been tiny bit acquainted of this your broadcast offered brilliant transparent concept

    J'aime

    1. Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire.
      J’essaie à chaque publication de proposer un point de vue original et visiblement vous y êtes sensible.
      N’hésitez surtout pas à partager vos impressions et à diffuser l’adresse su blog.
      Bonne lecture.
      Olivier Longhi

      J'aime

    1. Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire.
      J’essaie à chaque publication de proposer un point de vue original et visiblement vous y êtes sensible.
      N’hésitez surtout pas à partager vos impressions et à diffuser l’adresse su blog.
      Bonne lecture.
      Olivier Longhi

      J'aime

  2. I blog quite often and I really thank you for your
    information. The article has truly peaked my interest.

    I’m going to book mark your blog and keep checking for new details about once per week.

    I opted in for your Feed too.

    J'aime

  3. When I initially left a comment I appear to have clicked the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now on each time a comment is added I recieve four emails with the exact same comment.
    Perhaps there is a way you can remove me from that service?
    Thanks!

    J'aime

  4. First off I want to say excellent blog! I had a quick question that I’d like to
    ask if you don’t mind. I was interested to know how you center yourself and clear your mind prior to writing.
    I have had a tough time clearing my thoughts in getting my thoughts out.
    I do take pleasure in writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes are wasted simply just trying to figure out how
    to begin. Any ideas or tips? Kudos!

    J'aime

  5. Hello there, I believe your website could possibly be having
    internet browser compatibility issues. When I take a
    look at your site in Safari, it looks fine however when opening in Internet Explorer,
    it’s got some overlapping issues. I merely wanted to give you a quick heads up!

    Aside from that, fantastic site!

    J'aime

  6. This is really interesting, You’re a very skilled
    blogger. I’ve joined your feed and look forward to
    seeking more of your fantastic post. Also, I have shared your web site in my social networks!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.