Réinventer l’Humanité

Aube
Les changements climatiques à venir pousseront nécessairement l’Humanité à créer et à inventer de nouveaux mode de vie, de pensée et de fonctionnement. Mais lesquels ? Crédit photo : Pixnio.com – Libre de droits

Si le changement climatique présente aujourd’hui des aspects visibles et évidents, les bouleversements qu’il engendrera dans les décennies à venir pousseront l’Humanité à se réinventer. Explications.

Les catastrophes naturelles qui ravagent actuellement les Caraïbes et le Golfe du Mexique confirment, à tous le moins une évolution du climat tendant non pas à modifier la fréquence des ouragans ou des tornades mais plutôt leur violence intrinsèque, au pire un réel changement du climat en question et ce à l’échelle mondiale. (Lire l’article sur lachainemeteo.com :  Climat : Les ouragans sont-ils plus nombreux à cause du réchauffement ?) n’est nul besoin de rappeler les dévastatrices coulées de boues qui ont frappé en août dernier la Sierra Leone (lire article sur liberation.fr : La Sierra Leone enterre ses morts après des coulées de boue dévastatrices ), coulées qui s’ajoutent à la liste des fléaux naturels passés. Pour autant, ce constat effectué et acquis, la question qui se pose à ce jour est donc de savoir si l’Humanité est prête aux changements qui ne s’amorcent plus pour la simple et bonne raison qu’ils sont déjà là. Certains argueront que le Monde est prêt. D’autres avanceront le contraire. Au vu des derniers événements, il semble que ce sont les seconds qui ont raison. Mais là encore se pose la question de savoir ce que signifie être prêt ? S’il s’agit de prévoir matériellement une catastrophe en stockant denrées et médicaments, en préparant les infra-structures à subir de lourdes intempéries ou en alertant les populations que les cieux vont se déchaîner alors, soyons honnêtes, il est excessif d’évoquer une quelconque préparation. Tout au plus s’agit-il d’un ensemble de de précautions certes louable mais qui ne peut s’inscrire dans la durée.

Bouleversements culturels et économiques

Préparer l’Humanité aux changements climatiques appelle d’autres obligations que les pouvoirs publics, légitimés par les peuples qu’ils dirigent, vont devoir amorcer au plus vite et de manière extrêmement large. Car l’augmentation globale des températures, la montée des eaux de mers liée à la fonte des glaces et glaciers, la multiplication des catastrophes du type Irma ou Harvey vont tous et entre autres demander des efforts considérables d’adaptation tant au niveau politique, économique que culturel. La remise en question à laquelle l’Humanité est aujourd’hui confrontée est gigantesque, la nier relevait de l’aveuglement. A titre d’exemple, et d’un point de vue économique, esclaves du pétrole et des dérivés que nous sommes, l’industrie automobile devra nécessairement bouleverser ses chaînes de production pour ne produire à terme (la durée est à déterminer) que des véhicules électriques ou autre mais en tous cas qui ne seront plus propulsés via une énergie fossile. L’entreprise BMW a d’ailleurs annoncé qu’elle s’y préparait dès à présent (Lire l’article sur lusinenouvelle.com : BMW revoit son modèle de production pour sa i3 électrique) Politiquement, il est probable que l’Humanité soit obligée de faire le deuil des grands affrontements idéologiques qui ont nourri son Histoire pour ne se consacrer qu’à la préservation de l’intérêt général qui se muera rapidement en intérêt écologique. Mais c’est certainement d’un point de vue culturel que la révolution idéologique sera la plus profonde. Comment en effet, changer des siècles, voire deux millénaires d’habitudes.

Nouvelle histoire

Concrètement, qui imagine aujourd’hui abandonner sa voiture pour, dans l’hypothèse de trajets courts, opter pour le vélo ou un transport en commun (écologique naturellement!) ? Qui s’imagine abandonner de porter des vêtements en fibre synthétiques parce que conçus à base d’énergie fossile ? Il existe pléthore d’exemples à même d’engendrer les changements culturels auxquels nous serons fatalement confrontés. Alimentation, santé, médecine, déplacements, logements…La liste est longue et non-exhaustive tant l’Humanité a collectionné et collectionne encore rites et habitudes dont elle croit ne pouvoir se passer. Et pourtant, il faudra bien sortir la tête du sable ! Et c’est ce qui sera certainement le plus difficile à accepter. Les différents peuples qui ont habité les multiples régions du monde, qui y on fait souche pour développer des cultures propres adaptées à l’environnement qui a longtemps été le leur devront désormais accepter l’idée que leur propre histoire n’est en rien finie ou bornée par leur univers proche. Au contraire, le changement climatique et les changements géographiques induits vont pousser l’Humanité à s’interroger sur ces actes, à se responsabiliser en créant de nouveaux mode de vie. Bref ! A se réinventer une nouvelle Histoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.