Intérêt, ambition et ancien monde

La démission du Premier Ministre Edouard Philippe et la nomination de Jean Castex ouvrent tacitement la campagne électorale du Président de la République. Et les questions de fin de l’ancien monde, d’intérêt général et d’ambition personnelle de ressurgir.

Si le président de la République Emmanuel Macron avait voulu, officiellement du moins, mettre fin à son quinquennat, il est fort à parier que le locataire de l’Elysée ne s’y serait pas pris autrement. En nommant Jean Castex, haut fonctionnaire et fin connaisseur des rouages de l’État, le Président de la République assume clairement ses choix : expédier les affaires courantes et les réformes en cours, fussent-elles difficiles à mener, et se consacrer à sa réélection. (lemonde.fr : https://www.lemonde.fr/idees/article) La parenthèse de Père de la Nation dans laquelle Emmanuel Macron avait tenté de se glisser, sans succès, dévissant dans les sondages au profit d’Edouard Philippe alors Premier Ministre, pendant le confinement n’aura eu qu’un temps. Pour le Président Macron, l’heure est venu de réinvestir les habits du conquérant car le pouvoir et sa conquête ne se satisfont pas de douceur. Pour autant, une fois encore, le retour à la vie civile d’Edouard Philippe, fraîchement élu maire du Havre, interroge sur la capacité du quinquennat à accélérer le temps politique. 

Rôle et sacrifice

En clôturant l’acte I de son mandat par la démission du Gouvernement d’Edouard Philippe et en ouvrant le second par la nomination de Jean Castex, Emmanuel Macron présidentialise plus encore une fonction décriée pour son omnipotence. Il n’est en rien injurieux d’affirmer, les faits le confirment, que le nouveau Premier Ministre n’aura qu’un rôle des plus mineurs pour s’achever au soir du second tour de l’élection présidentielle (lesechos.fr : https://www.lesechos.fr/politique-societe). De fait, la situation qui prévaut aujourd’hui tend, et c’est certainement ce qui est le plus inquiétant, à escamoter, voire à spolier, les Français d’une seconde partie de mandat active et efficace car placée à l’ombre de l’élection 2022. L’autoroute électorale qui s’ouvre devant le Président de la République, et que celui-ci compte bien emprunter, n’aura qu’une seule utilité : arriver le premier. Or la crise de la démocratie représentative que nous évoquions il y a de cela quelques jours, passe aussi par cette tendance, devenue habitude, pour les locataires de l’Elysée de sacrifier les dernières années de leur mandat au profit de leur réélection. Et de s’interroger dès lors sur le sens que ces derniers confèrent à l’intérêt général et à l’intérêt supérieur de la nation, l’un et l’autre concurrencés par l’ambition personnelle elle-même mue par le goût et l’attrait du pouvoir.

Campagne et ambition

D’aucuns auraient cependant pensé que le Président attendrait le mois de septembre pour ouvrir les feux de la campagne mais la pandémie de covid-19 a bouleversé un calendrier privé de deux mois et demi de confinement durant lesquels le temps s’est soudainement arrêté. Alors, in fine, est-ce à dire que le Président Macron aura effectivement gouverné pendant trois ans pour consacrer les deux dernières années de son mandat à une potentielle réélection confiant les clefs du pays à un haut fonctionnaire rompu aux arcanes de l’État ? Chacun est libre de le penser et de le dire. Mais il ne faut pas être grand stratège politique pour dessiner les contours de l’ambition du Président de la République, lui qui voulait depuis son élection rompre avec l’ancien monde, emploie, non sans une certaine maladresse, des méthodes qui en ont fait les beaux jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.