De l’intérêt de l’indiscipline

Si le relâchement de la population à l’approche de la fin du confinement reste condamnable, il pousse aussi à s’interroger sur ce qu’attendent les Français au lendemain de la crise sanitaire.

Les Français sont indisciplinés ! Voilà qui n’étonnera personne. Mais cette indiscipline prend une tout autre valeur au regard de la période actuelle. Le déconfinement, qui semble désormais peser à une majorité d’entre-nous et ce d’autant plus qu’une date fixant son arrêt a été fixée, révèle pourtant aujourd’hui son efficacité. L’ensemble de la communauté scientifique, qui a par ailleurs appelé a son instauration, constate avec satisfaction combien celui-ci a permis au pays d’échapper à une saturation de ses services d’urgence et de réanimation. Reste toutefois à convaincre les Français de respecter les consignes visant à lutter contre le virus. (Lire france24.com: https://www.france24.com/fr/) Et l’indiscipline évoquée en préambule ? Qu’en est-il finalement ? Ne servirait-elle pas à l’arrivée à s’interroger sur ce que veulent réellement les Français pour l’après-covid-19 ?

Priorité et projet

Surpris, parfois sidérés, par l’engorgement des hôpitaux, multipliant les initiatives solidaires au risque de se contaminer, bravant les consignes gouvernementales pour aller aider un proche ou un parent, les Français dans leur ensemble affrontent le virus avec courage et certes, une dose de rébellion. En filigrane, la crise du coronavirus a révélé nombre de faiblesses latentes, connues mais souvent négligées ou irrésolues, de notre système de santé. Il serait inutile d’y revenir car la liste est longue. En revanche, se pencher désormais, quitte à en faire un projet politique étayé et financé sur ce que la crise a révélé et l’utiliser pour amender le système en question n’est pas farfelu. Il faudra certainement repenser et réorienter les recettes de la nation vers des priorités qui se sont avérées criantes. Lesquelles ? Elle se résume en trois thèmes : Santé, vieillesse, emploi. La première appelle désormais plus de fonds et de financements, d’ouverture de lits ou à défaut les moyens d’une meilleure prise en compte des patients en abandonnant, en ou en édulcorant, le discours libéral qui a longtemps servi de bréviaire aux tenants d’une gestion aride et sévère des comptes de l’hôpital. Cela signifie-t-il qu’il faut laisser filer les déficits ? Non ! Mais réorienter pour mieux dépenser n’est pas insultant.

Marginalisation et âge de raison

Le second, la gestion de la vieillesse s’impose comme une évidence. La marginalisation officieuse mais de fait des personnes âgées placées en EPHAD a sauté aux yeux de tous. Certes intégrés au système de santé actuel, ces établissements devront faire à l’avenir l’objet d’une attention accrue, avec par exemple, un droit de regard plus lourd des pouvoirs publics sur leur gestion administrative et sanitaire des lieux d’accueil. Le troisième, l’emploi. Si le spectre d’un retour du chômage de masse guette, il n’est pas obligatoirement gravé dans le marbre. Mais la crise a mis en exergue combien le télétravail était un substitut à nombre de déplacements, (confortant les thèses environnementalistes d’une consommation atténuée de carbone), pouvait générer de nouvelles formes d’activités en se basant sur un internet qui, grâce à cette crise, a atteint une forme d’âge de raison. Une chose semble quasi-certaine désormais, l’après covid-19 ne ressemblera pas à l’avant. A condition de savoir saisir l’opportunité qui nous est offerte.

2 réflexions sur “De l’intérêt de l’indiscipline

  1. Hi guys, it’s Kyran here!
    I work as an academic writer and have created this content with the intent of changing your life for the better. I started honing my writing talent in college. I learned that my fellow students needed writing help—and they were willing to pay for it. The money was enough to help pay my tuition for my first semester of college.
    Ever since high school, I have continued to work as a professional writer. I was hired by a writing service based in the United Kingdom. Since then, the research papers that I have created have been sold around Europe and the United States.
    In my line of work, I have become familiar with hearing, “Kyran Mckinney, can you help me meet my writing assignment deadline?” I know that I can provide this service.
    Professional Writer – Kyran Mckinney – onlinespeechwriting.com Team

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.